S'identifier - S'inscrire - Contact
 

Session

Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Identifiez les nouveaux articles et commentaires, signez les, et plus !

S'inscrire

Tribune

  • ViaBloga : Bienvenue sur ViaBloga Morgan !
  • interfaccia : Lavoro grande con il luogo! Siete il padrone!
  • Positive Searcher : Marvellous! That's the site I was looking for!:)
  • italia : mmm.. nice design, I must say..

Réagir :
Nom
Adresse web

 Au Secours!!!

  • Morgan
  • Mardi 13/03/2007
  • 16:41
  • Version imprimable

Il ne reste plus qu'une semaine pour avoir un stage et personnellement, j'en cherche toujours un. Cela devient chaud!!! Alors si quelqu'un a des offres sur Alençon, je suis intéréssé!!!!! Merci d'avance

 Une liste noire des compagnies "dangereuses"

  • Morgan
  • Vendredi 01/12/2006
  • 17:06
  • Version imprimable

L'union Européenne est entrain d'étudier une proposition afin de créer une liste noire des compagnies "dangereuses". Cette proposition est discuté en ce moment au Parlement européen. Si cette proposition est adoptée, elle permettra d'établir une liste des compagnies qui seront interdites de vol dans l'espace aérien des Etats membres pour une raison de sécurité. Cette proposition va également permettre au voyageurs de connaître à l'avance l'identité de son transporteur.

Cette prise de conscience est arrivé après un mois d'août dévastateur avec l'accident au large de la Sicile, celui près d'Athènes, celui au Venezuela et celui au Pérou. Mais la grosse prise de conscience est arrivé après l'accident de Sharm el Sheik qui a couté la vie à 148 personnes le 3 janvier 2004, dont la plupart étaient de nationalité française. C'est suite à cet accident que l'Union a décidé de réagir.

 L'évolution des relations humaines dans l'entreprise

Le management au travail

  • Morgan
  • Vendredi 01/12/2006
  • 16:36
  • Version imprimable

Après la dégradation des relations humaines au travail, l'IMFP a décidé de former les jeunes diplomés et les entreprises qui le souhaitent, au afin d'améliorer les au pour créer un bon contexte de travail.

Comment les jeunes diplômés peuvent-ils envisager leur vie professionnelle ?

Selon les derniers conseils à la mode:

‘’ Le salariat est la figure moderne de l'esclavage. Souvenez-vous que l'entreprise n'est pas le lieu de l'épanouissement, cela se saurait. La prétention de l'entreprise de mobiliser à son profit votre personne tout entière aboutit au résultat inverse: elle révèle l'oppression à laquelle vous devez répondre par un retrait subjectif sans appel, par un parasitisme discret, mais sans concession.

Devenez plutôt son tocard, son déchet, inadapté irréductible à la norme, imperméable aux manipulations. Incarnez le grain de sable dans la machine, l'anomalie qui défie l'homogène ! Ainsi, vous échapperez à l'implacable loi de futilité, à l'incontournable et désincarné bien commun, qui n'ont jamais mené aucun individu au bonheur.

Dissidents en col blanc, désengagez-vous !" (1)

Quel programme !
Sous une apparence d'esprit de résistance ‘’branché’’, il n'est rien proposé d'autre qu'abstention, fatalisme, impuissance, repli sur soi et démotivation...
Mais puisque le monde reste à construire, n’y aurait-il pas mieux à faire ?
Puisque la différence est nécessaire, n’y aurait-il pas une autre forme de dissidence ?
Une dissidence qui donnerait du sens au travail, rétablirait la primauté due aux personnes et renforcerait courage et confiance.
Une dissidence qui s’affirmerait comme une alternative réaliste au choix apparemment impossible entre angélisme et cynisme.

L’air du temps encourage des comportements de grain de sable, ce minéral minuscule à forte capacité de nuisance.
Alors que notre temps aurait plutôt besoin de grain de sel, ce cristal essentiel à l'équilibre physiologique de l'organisme.

Malgré certaines apparences, les jeunes diplômés sont exigeants :
Ils attendent de l'entreprise transparence, respect et reconnaissance.
Ils se méfient de la langue de bois et recherchent simplicité et authenticité.
Ils sont prêts à s'engager, mais pas aveuglément, avec un souci de réciprocité...

Attentifs à leur propre qualité de vie, certains se demandent comment exercer leurs responsabilités humaines dans l'entreprise, parce qu'ils savent que

L'économie et la technique, c'est indispensable,
mais l'humain, c'est essentiel.
Alors, ils s'interrogent :
Comment respecter l'essentiel pour réaliser l'indispensable ?

Comprendre la vie de l'Entreprise, apprendre à identifier les problèmes humains, à les résoudre, ou les prévenir, tel est le défi à relever.

La perte générale de repères et le climat de défiance développé autour des entreprises exigent une approche spécifique.
D'autant plus que le rythme de travail dans les entreprises rend difficile la prise de recul et la réflexion...

Le parcours proposé par l'IFMP (Institut de Formation pour le Management des Personnes), est destiné en priorité aux ''jeunes'' :

    - étudiants des écoles d'ingénieurs, de gestion etc.
    - jeunes professionnels entrés dans la vie active depuis peu

Il a pour ambition d'aider à mieux comprendre  par quels mécanismes, quelles relations de cause à effet, il est possible d'agir concrètement pour que "essentiel et indispensable" se rejoignent.

Il met l'accent sur une approche pragmatique des réalités, stimule la curiosité et le sens de l’observation et enrichit la réflexion approfondie.
Il développe une intelligence des situations et des personnes.

S'engager dans ce parcours représente un véritable investissement personnel, gage d'efficacité de cette préparation à l'exercice des responsabilités humaines en entreprise.
En ce sens, l'accomplissement du parcours IFMP est un passeport pour l'emploi vers l'entreprise.
Elles sont nombreuses à soutenir ce programme.

(1) Extrait des conclusions de Bonjour Paresse, de Corinne Maier, Editions Michalon

Calendrier

Mars 2007
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Téléchargements


Mybloglog